Poster un commentaire

(Livre audio) Dune de Frank HERBERT

Dune, de Frank Herbert, est paru le 11 avril 2019 sur Audible. Ce livre est lu par Benjamin Jungers.

Vous trouverez ci- dessous mon avis sur cette « audio lecture « .

Mais avant, une petite introduction…

Paru en 1965, il s’agit d’un chef d’œuvre de science – fiction écrit par Franck Herbert qui au départ devait écrire un article sur les dunes (source : émission Blockbusters* ) . Ce serait le roman de ce genre le plus lu au monde.

Dune a été adapté au cinéma en 1984 par David Lynch et sera à nouveau sur les écrans en novembre 2020, le film sera cette fois réalisé par Denis Villeneuve.

Alejandro Jodorowsky a tenté en vain une adaptation…il faut dire que ce roman et ses suites sont un modèle de complexité… un défi à représenter en images !

Présentation par Audible

Le chef d’œuvre de Frank Herbert enfin en livre audio !

Il n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers convoite. Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l’Histoire. Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui réunira tous les dons latents de l’espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

Avis express : Dune…. Ton univers impitoyable !

L’œuvre est complexe, aride – pardon pour le jeu de mots, mais c’est vrai ! On la déteste ou on l’adore : à sa sortie le roman a été soutenu uniquement par Arthur C. Clarke.
« Dune » a été toutefois récompensé du vivant de son auteur ; par exemple il a reçu le prix Nebula en 1966.

C’est un roman de science-fiction particulier. C’est un livre aux thèmes (géo) politiques, philosophiques, mystiques, et même écologiques.Le fils de l’auteur reprendra le flambeau en rédigeant une suite avec les mêmes codes. L’ère des machines et de la conquête spatiale est dépassée.

Les relations familiales sont compliquées (litote).
Paul est le héros, on identifie clairement le baron Arkonnen comme étant le méchant. Mais Paul n’est ni un jeune homme ordinaire, ni un ange… Dame Jessica, la mère de Paul, est un personnage très intéressant, pétri de contradictions ; son destin est aussi torturé que celui de son fils.

Le roman est compliqué, très détaillé, mais agréable à écouter – il m’a juste fallu réécouter quelques passages. Chaque chapitre ou presque est introduit par une citation d’un livre futur. C’est un peu difficile à comprendre….
En fait, il existe un certain nombre de choses difficiles à comprendre dans le  » Duniverse « , mais cela partie du charme et de la richesse du livre. À chacun de voir des références, à chacun ou presque d’avoir sa version et son interprétation.

C’est un pavé, il faut y aller doucement et ne pas être trop cartésien….

C’est pourquoi à mon avis ce livre visionnaire est inadaptable pour le grand ou petit écran …

J’ai vu l’adaptation de Lynch (un cauchemar à tourner selon le réalisateur ) et je n’en garde pas un souvenir impérissable…
Je regrette de ne pas avoir vu le documentaire sur la tentative cinématographique de Jodorowsky, et j’attends avec impatience l’adaptation en deux parties de Denis Villeneuve – je viens d’avoir cette information grâce à l’émission Blockbusters. Une série télévisée sera aussi bientôt consacrée à la caste des Bene gesserit.
Je n’ai pas vu la mini série les enfants de Dune .

Le comédien lecteur, Benjamin Jungers, caractérise bien les personnages, notamment féminins, et possède une voix agréable et une excellente diction. Après, il faut être concentré, il y a beaucoup de personnages et de termes inventés….je reste avec plein de questions au bout de ces 18 heures et quelques d’écoute, je devrai lire la suite.
Mais quel beau voyage que cette (audio) lecture. On a du mal à laisser cet Univers, surtout que rien n’est résolu à la fin de l’écoute.

  • À écouter : le podcast Blockbusters du 8 août 2019 :

https://www.franceinter.fr/emissions/blockbusters/blockbusters-08-aout-2019

Les copyright du livre audio :

©1965 / 1969 / 1970 / 1972 Frank Herbert / Galaxy Publishing Corporation / Traduction française : Éditions Robert Laffont, SA. Traduit par Michel Demuth (P)2019 Lizzie, un département d’Univers Poche, Paris

À propos de Claire (legenoudeclaire)

Présente sur le web depuis une bonne dizaine d'années. "Geekette", selon certains. Blogueuse, c'est certain ! Lectrice compulsive (de blogs, de livres, de paquets de céréales...) depuis que je sais lire ! Cinéphile, et critique de ciné au sens où François Truffaut l'entendait. Sinophile (et non «cynophile »!). Ex-expatriée en Ecosse, et en Chine, car piquée par le virus des voyages. J'aime apprendre quelques mots de chaque pays visité (normal quand on a fait des études de langues ! )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :