Poster un commentaire

(Livre audio) I am, I am, I am de Maggie O’Farrell  

Le livre audio du mois de juillet choisi par le #clubaudible est  » I am I am I am » de Maggie O’ Farrell …

Sous- titré de façon intrigante « 17 rencontres avec la mort », ce livre est un coup de cœur pour moi !

Description :
Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout à la fois de féminisme, de maternité, de violence, de peur et d’amour, portée par une construction vertigineuse. Une romancière à l’apogée de son talent. Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse. Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée. Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants. Dix-sept petites morts. Dix-sept résurrections. Je suis, je suis, je suis. I am, I am, I am.

Mon avis sur I am I am I am de Maggie O’Farrell

J’ai trouvé ce livre de Maggie O’ Farrell très original…

‘Ça m’a parlé’ mais je comprends que cet ouvrage ne plaise pas à tout le monde. ( cf la réunion du club audio sur la page Facebook Audible.fr ).
Je dis oui, trois fois oui, pour I am I am I am

C’est un texte atypique entre mémoires, journal intime et témoignage qui a su me toucher, me parler… Et c’est surtout une célébration de la vie ! Ce qui ne tue pas rend en effet plus fort, quelque part. Maggie O Farrell se livre, mentionne certes des personnes dangereuses rencontrées dans son parcours, mais aussi des personnes bienveillantes et remercie ces dernières d’ailleurs à la fin.
La narratrice, Amélie Céline, est très bien, elle n’en fait pas trop !

Parfois c’est un peu dur à suivre, parfois il y a des répétitions, c’est dû à la structure même du livre. Maggie O’Farrell se confie, se souvient. Elle n’organise pas son texte de manière chronologique.

Je comprends toutefois que certains lecteurs n’aiment pas. C’est vrai que certains passages sont durs, peuvent rappeler de très mauvais moments …. Et puis oui, ce texte paraît autocentré ; mais au final il ne l’est pas tant que ça, surtout vers la fin, puisque l’autrice parle de sa fille !

Publicités

À propos de Claire (legenoudeclaire)

Présente sur le web depuis une bonne dizaine d'années. "Geekette", selon certains. Blogueuse, c'est certain ! Lectrice compulsive (de blogs, de livres, de paquets de céréales...) depuis que je sais lire ! Cinéphile, et critique de ciné au sens où François Truffaut l'entendait. Sinophile (et non «cynophile »!). Ex-expatriée en Ecosse, et en Chine, car piquée par le virus des voyages. J'aime apprendre quelques mots de chaque pays visité (normal quand on a fait des études de langues ! )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :