Poster un commentaire

(Rencontre) Ernie Lapointe pour Sitting Bull, sa vie, son héritage

Sur ce blog, nous parlons peu des rencontres avec les auteurs que nous faisons.Il m’est certes arrivé de faire un compte-rendu du Salon du livre de Paris …
Mais à l’occasion de la sortie française du livre rédigé par Ernie LaPointe « Sitting Bull, sa vie son héritage », il se trouve que j’ai pu rencontrer l’arrière petit-fils de Sitting Bull à Paris , à l’ambassade américaine !
J’ai souhaité partager avec vous, chers lecteurs, cette expérience…
Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre un porte-parole de la culture amérindienne (lakota plus précisément).
J’amenderai ce billet avec un bref avis sur le livre en lui-même ainsi que sur les introductions. La plus importante des préfaces est signée par l’autrice française Claire Barré : elle est à l’origine du projet de traduction du livre en français et elle a assuré la traduction à l’ambassade. Merci et bravo à elle.
Pour l’occasion, Ernie LaPointe a interprété, accompagné de sa femme Sonja, un chant sacré lakota. Il a répondu aux questions ( sur un film décrivant son ancêtre, sur ses origines françaises, sur le chiffre 4-sacré pour les Indiens-, sur le pardon) sans esquiver ni s’appesantir.
Nous avons pu déguster le thé créé par la Maison Meert spécialement en hommage à Sitting Bull, un mélange de thés noirs avec de la sauge blanche (plante sacrée chez les Indiens).
J’ai été marquée par l’humilité, la simplicité de ce monsieur … et son message, message qu’il développe dans son livre.
Le fait que cet événement ait eu lieu à l’ambassade de Etats-Unis est très symbolique et cette soirée restera longtemps dans ma mémoire.

Mes remerciements aux éditions Flammarion et à l’ambassade des États-Unis.

Le livre est disponible chez Flammarion, au prix de 16 € 90.

Ernie et Sonja LaPointe ainsi que Claire Barré sont actuellement en « tournée livresque » dans toute la France. Ils sont passés à Strasbourg, à Lille…

Pour en savoir plus sur Claire Barré et son livre « Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull », suivez la flèche https://claire-barre.iggybook.com/fr/

Pour suivre Ernie LaPointe , sachez qu’il possède un compte Facebook ( c’est la magie du web, je dirais, pour paraphraser Claire Barré.)

Pour finir, vous trouverez ci-dessous quelques photos de l’événement (avec Ernie et Sonja LaPointe, ainsi que Claire Barré) et des suggestions de lectures…

 

Nous recommandons également sur le thème des Amérindiens plusieurs livres.

Tout d’abord il y a l’excellent livre de David Grann  » La Note américaine« .
En version originale, le titre est plus long et précis : » Killers of the Flower Moon: The Osage Murders And The Birth Of The FBI » . Il s’agit donc de l’histoire vraie de meurtres commis sur des Amérindiens en 1921 dans l’Oklahoma ; un vrai travail d’enquête qui va être adapté au cinéma par Martin Scorsese. Sara et moi l’avons apprécié. Le livre est publié par les éditions du Globe ( parution le 7 mars 2018).
➡ Pour avoir plus de détails sur le livre et le projet de film de Scorsese (avec, en têtes d’affiche, Leonardo DiCaprio et Robert De Niro),  vous pouvez lire mon texte ici.

Ensuite vous avez les romans de Jim Fergus comme « Mille femmes blanches » (1998) et sa suite, « La Vengeance des mères » (2016) – ou encore « La Fille sauvage » (2005).
Éditeur : LE CHERCHE MIDI.

Enfin, Éric Vuillard s’est aussi intéressé à l’histoire des Amérindiens.Son ouvrage : « Tristesse de la terre » – sous-titré : « une histoire de Buffalo Bill Cody » est paru chez Actes Sud.Pour conclure ces suggestions, last but not the least : Claire Barré et son livre « Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull« .

Publicités

À propos de Claire (legenoudeclaire)

Présente sur le web depuis une bonne dizaine d'années. "Geekette", selon certains. Blogueuse, c'est certain ! Lectrice compulsive (de blogs, de livres, de paquets de céréales...) depuis que je sais lire ! Cinéphile, et critique de ciné au sens où François Truffaut l'entendait. Sinophile (et non «cynophile »!). Ex-expatriée en Ecosse, et en Chine, car piquée par le virus des voyages. J'aime apprendre quelques mots de chaque pays visité (normal quand on a fait des études de langues ! )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :