5 Commentaires

Un dimanche autour de Duras & de Colette

Les lectrices ont réussi à se réunir malgré les absentes et les conditions climatiques. 2 mois après leur dernière rencontre à Noel, elles se sont réunies le dimanche 19 février dans leur fief la fourmi ailée pour parler des Petits cheveux de Tarquinia de Duras et aussi un peu de L’ingénue libertine de Colette.

Nous sommes tombées d’accord sur le roman de Duras, que nous avons eu du mal à apprécier parce qu’il ne s’y passe rien, que les personnages tous plus détestables les uns que les autres passent leur temps à se plaindre (de la chaleur, de leur hôtel, de leur bonne…), à boire et à attendre la pluie qui ne vient pas et parce qu’il y a bien une tension qui s’installe mais qui au final ne mène à rien.

Nous avons donc un peu subi cette histoire qui décrit si bien l’ennui. Si nous avons su aller au bout de cette lecture sans qu’elle ne s’éclaire pour autant au fil du livre, c’est parce que l’écriture de Duras est très belle et fluide (même si elle finit par être répétitive aussi).

Pour celles qui lisaient Duras pour la première fois, elles n’ont pas forcément eu envie de continuer à découvrir son oeuvre. Il faut dire que ce n’est sans doute pas avec ce texte-là qu’il faut la découvrir.

George l’ayant lu il y a longtemps en garde un bon souvenir et a été plutôt étonnée de nos ressentis assez convergents, en effet nous avons toutes eu le sentiment de lire un livre un peu étrange, hors du temps, et qui nous a laissées plutôt perplexes… et pleines d’ennui !

Lire les avis de Ilse, Delphine, Lili

Quant à Colette et son ingénue libertine Minne, George en a parlé ici, comme certaines ne l’avaient pas lu ou terminé, nous en parlerons plus en détail la prochaine fois, mais Sophie a été très surprise par ce livre qui l’a un peu rendue mal à l’aise car elle avait une vision de Colette bien plus naïve et fleur bleue !

Prochain rendez-vous, le dimanche 25 mars pour le déjeuner et nous parlerons de …

La servante écarlate de Margaret Atwood.

Changement radical d’époque et de genre

La Servante écarlate (titre original : The Handmaid’s Tale) est un roman de l’auteure canadienne Margaret Atwood publié en 1985 et traduit en français en 1987. Ce roman est la première dystopie de l’auteure.

Bonne lecture !

Publicités

5 commentaires sur “Un dimanche autour de Duras & de Colette

  1. Je suis contente du livre choisi – et suis certaine qu’il y aura du débat autour de ce roman.
    Tout à fait d’accord pour Duras : une lecture pas désagréable, mais bien vaine et vite oubliée. Elle ne m’a rien « apporté ». Pour le Colette, toujours pas terminé, je ne sais pas pourquoi je ne peux m’empêcher de le comparer à Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier (et je trouve ce dernier roman bien plus intéressant pour le moment et plus « osé  » aussi.) A part certaines descriptions de Lolita, j’ai rarement été choquée par un roman. Et vous ?
    Merci pour le compte-rendu et vivement mars !

  2. Merci pour le compte rendu Delphine, c’est un bon résumé ! 🙂

    Vivement le 25 mars pour le déjeuner autour d’Atwood !

    Et ça y est, mon article sur les petits chevaux est ici : http://missbouquinaix.wordpress.com/2012/02/20/les-petits-chevaux-de-tarquinia-1953-marguerite-duras/

    Bonne semaine à toutes !

  3. Il faut que je ressorte mon exemplaire d’Atwood, mais dans quelle étagère l’ai-je glissé ????
    Beau compte-rendu, je t’admire Delphine pour synthétiser au mieux nos rendez-vous !

  4. […] savoir ce qui s’est dit lors du club des lectrices, c’est par là. Pour l’autre, un petit compte rendu va […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :