5 Commentaires

Rencontre du 14 octobre

Un dimanche pluvieux, parfait pour parler livres autour d’un thé fumant.

Nous nous sommes retrouvées encore une fois dans le salon de thé la fourmi ailée où le service est vraiment mauvais mais c’est un lieu qui se prête si bien à nos échanges et nous ne sommes pas parvenues pas en trouver un autre.

Nous avons discuté du Labyrinthe du temps de Maxence Fermine. Un livre proposé par Sophie et qui n’a pas remporté l’unanimité.

Sophie tenait beaucoup à nous faire découvrir cet auteur qu’elle apprécie, ce n’est pas forcément ce livre qu’elle voulait lire et ce n’est pas celui qu’elle a préféré mais elle l’a tout de même aimé (voir son avis).

Par contre, c’est un livre qui a profondément agacé Violette, la fin et la morale pseudo-philosophique jugée trop simpliste (voire carrément culcul la praline) ont déçue Magali, Anne-Claire, Anne-Pauline et Marjolaine. Il a surtout laissé la plupart assez indifférentes. Mon avis rejoint plus celui de Sophie même si je reconnais quelques faiblesses à ce livre : le fait qu’il nous fasse penser à nombres d’autres livres, son manque d’originalité et son côté très (trop) simple.

Nous avons ensuite discuté du prochain livre à lire, avec pour consignes de choisir un auteur étranger sauf de langue anglosaxonne pour changer.

Honte à moi, j’ai commencé par ne pas respecter la règle en proposant Une chambre à soi de Virginia Woold, un essai sur les femmes et le roman.

Les autres propositions :

      • Marjolaine : Photo de groupe au bord du fleuve de Emmanuel Dongala
      • Magali : Séfarade de Antonio Munoz Molina
      • Violette : Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka
      • Claire : Le palanquin des larmes  de Chow Ching Lie
      • Anne-Pauline : Les brumes du passé – Leonardo Padura
      • Anne-Claire : La librairie Tanabe de Miyuki Miyabe
      • (Sophie a préféré de ne pas proposer de livre cette fois-ci)

Après vote, c’est La libraire Tanabe qui l’emporte.

Monsieur Iwa est libraire à Tôkyô. Dans la librairie Tanabe, avec l’aide de son petit-fils, féru de littérature, il vend des livres d’occasion. Mais, par l’intermédiaire de leurs clients, tous deux vont se trouver impliqués dans des histoires de meurtres ou de morts étranges. Une grande perspicacité et une clairvoyance certaine alliées à une solide culture leur permettront de jouer les détectives amateurs.

Rendez-vous le 11 novembre pour un déjeuner « 2 ans » du club pour en parler !

Publicités

5 commentaires sur “Rencontre du 14 octobre

  1. Voilà un petit livre que j’ai vraiment apprécié, hâte de voir vos commentaires. Bonne lecture

  2. Merci pour le compte rendu ! 🙂
    Je tiens à souligner le côté TRÈS agaçant des gouttes de condensation qui nous tombaient dans le cou ! Sinon, une chouette rencontre, comme d’habitude !

  3. Chocolat ? J’avais lu thé !!! 😉 J’ai l’impression que Fermine écrit sans forcément développer d’après tous vos avis sur différents livres ! Je ne connais pas votre dernier choix mais il a l’air intéressant …Et si ça se passe dans une librairie !!! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :