1 commentaire

[Livre audio] Trois de Valérie Perrin

Un , deux , trois… c’est parti pour une nouvelle chronique sur ce blog.
Aujourd’hui le livre audio qui est mis à l’honneur se nomme TROIS. C’est un roman qui a été publié fin mars 2021, écrit par Valérie Perrin.

La version audio est signée Audiolib, et Tess Lauvergne prête sa voix à ce « polar amoureux ».

Trois

Couverture : © NARCISSE © Westend61 / Getty Images via Audiolib

Résumé du livre audio

« Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Étienne, seul Adrien me parle encore. Nina me méprise. Quant à Étienne, c’est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois-là. »

1986. Adrien, Étienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi.
Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?

Mon avis sur Trois

Pourquoi ce roman ?

Valérie Perrin a écrit Les Oubliés du dimanche et Changer l’eau des fleurs . Ces deux romans ont connu un succès mondial… Jamais deux sans trois ?

Je dois avouer que je n’ai pas lu les romans précédents de Valérie Perrin.
Mes trois motivations pour découvrir ce livre et en particulier le livre audio :

  • Le bon bouche -à- oreille
  • Découvrir V. Perrin ( qui a participé aux scénarios des films de Claude Lelouch : un plus pour moi.)
  • La possibilité de l’écouter en livre audio.

Ce que j’ai apprécié en trois points :

  • J’ai aimé les références historiques et culturelles. On se replonge dans votre propre adolescence. (La bande son du livre avec une prédilection pour le groupe Indochine. Tiens , comme dans les petites Reines , un autre livre sur l’adolescence de Clémentine Beauvais.
    Je suis ,comme les héros de Trois, une enfant de la fin des années 80 donc la chute du mur de Berlin, les musiques, tout cela me parle… Toutefois, leur jeunesse n’est pas la mienne, je n’ai pas grandi en province par exemple, je n’avais pas les mêmes aspirations etc.
  • La description de cette amitié de longue durée et ses effets (parfois négatifs) sur les trois personnages.
  • Les thèmes de société abordés – mais n’en disons pas plus pour ne pas spoiler. En tout cas, le roman fait réfléchir sur les apparences, nos interprétations, les liens qu’on tisse…
  • Le suspens. Je n’ai vu venir la révélation sur Adrien que très tardivement. Quant à la disparition d’un personnage clé, j’avais plusieurs pistes mais ce n’étaient pas les bonnes.

Ce que je n’ai pas aimé dans Trois

  • Sa lenteur. La construction est assez complexe, alternant le présent (2017 /début 2018) avec le passé du trio (de 1986, 1999-2000 , 2003, etc. ) Plus de 600 pages, soit 18 heures d’ écoute. Il faut s’accrocher si on veut savoir ce qui s’est passé, ce qui va advenir… Apparemment c’est le style de l’auteur, créer une atmosphère, dévoiler les indices petit à petit ? On sent la volonté de faire un livre « somme » : de développer des psychologies, des intrigues d’aborder de nombreux sujets. C’est certes documenté (notamment la partie sur les refuges d’animaux) mais parfois on a s’emmêle un peu dans les fils de l’intrigue. Le roman aurait pu être épuré, la partie polar m’a certes intéressée, mais je pense qu’un spécialiste de la littérature noire n’y trouvera pas son compte.
    Parfois je me demandais comment Valérie Perrin allait « retomber sur ses pattes. » Elle y parvient, peut-être avec une ou deux incohérences ou facilités. La fin , elle , laisse un peu sur sa faim, même si elle est porteuse d’espoir…
  • Certains dialogues sont volontairement mais inutilement vulgaires. Je sais ça fait « vieille réac » et que c’est pour énerver Adrien ou Nina que le personnage d’Etienne le fait. En outre, quand je lis un livre cela ne me fait rien, mais en livre audio, j’ai plus de mal…

En conclusion, même si cet avis est en demi-teintes, je pense qu’on peut donner sa chance à « Trois », si vous avez du temps et le moral. Par exemple, pour cet été. Dans notre club de lecture, il irait directement dans la PAL (pile à lire) pavé de l’été !

A propos du livre audio

Tess Lauvergne ( dont je n’avais jamais entendu la voix jusqu’à présent) prend son temps pour lire l’ouvrage. Plus de 600 pages, l’aspect polar, tout cela pourrait donner l’envie de lire vite « Trois » et je comprends que la lectrice ait choisi de prendre un rythme lent afin d’éviter les erreurs et de respecter les intentions de l’auteur. Maintenant , si, pour diverses raisons, vous trouvez ce rythme trop lent, vous pouvez toujours accélérer la lecture – vive les nouvelles technologies ! J’ai essayé la lecture en 1,25 : c’était très bien.

TROIS

Valérie Perrin

Un livre audio lu par Tess Lauvergne

Date de parution : 19 Mai 2021

Éditeur d’origine : Albin Michel

Durée : 18h11

(Informations Audiolib)

À propos de Claire (legenoudeclaire)

Présente sur le web depuis une bonne dizaine d'années. "Geekette", selon certains. Blogueuse, c'est certain ! Lectrice compulsive (de blogs, de livres, de paquets de céréales...) depuis que je sais lire ! Cinéphile, et critique de ciné au sens où François Truffaut l'entendait. Sinophile (et non «cynophile »!). Ex-expatriée en Ecosse, et en Chine, car piquée par le virus des voyages. J'aime apprendre quelques mots de chaque pays visité (normal quand on a fait des études de langues ! )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :