Poster un commentaire

Club de lecture du 19 avril 2020

thumbnail 3

En ce dimanche 19 avril 2020, le mot d’ordre est toujours « Restez chez vous », et c’est donc ainsi que les Lectrices ont échangé lors d’un club 2.0 autour du roman d’Aldous Huxley « Le meilleur des mondes ».

A l’exception de Sandy et de Marjolaine, toutes les Lectrices avaient déjà lu ce roman en étant adolescente, certaines ont décidé de le relire d’autres non.

Commençons par les Lectrices pour qui cette lecture était une découverte. Marjolaine n’a pas aimé du début à la fin, cela lui a fait penser à d’autres livres ou films  mais elle n’a pas accroché du tout au style, qui a vieilli et toutes les Lectrices ont été d’accord sur ce point. Sandy a pour sa part trouvé le thème intéressant, elle a beaucoup aimé certains passages, notamment l’arrivée du Sauvage dans le monde idéalisé par sa mère, mais n’a pas accroché aux descriptions tout particulièrement au début.

D’autres Lectrices ont choisi de ne pas relire le roman, notamment afin de conserver le souvenir qu’elles en gardent. C’est le cas de Sara qui l’a lu adolescente, l’avait beaucoup aimé et avait été marquée par cette lecture, elle n’a pas osé le relire par peur de désacraliser l’histoire et le souvenir de cette découverte littéraire. Idem pour Magali qui avait été marquée par cette lecture qui lui avait beaucoup plu. Elle pense que l’ensemble a peut-être vieilli mais pas sur le fond et et l’histoire qui reste toujours riche en matériaux et est d’ailleurs utilisée comme référence dans d’autres livres ou films.

Gwenaëlle a hésité à relire le roman ou à rester sur son impression de jeunesse, elle a choisi la première option et a été moins marquée par cette relecture, tout particulièrement dans un contexte de confinement qui donne une autre dimension à cette lecture où il est question du libre arbitre laissé à chaque individu et cristallisé à travers le personnage du Sauvage, où chacun doit soit se fondre dans le moule soit être relégué dans des réserves ou en exil, quelque peu ironique tandis que plus de la moitié de l’humanité est confinée. Elle juge que ce livre porte sur l’avenir et que si cette lecture, ou relecture, suscite autant de réactions épidermiques c’est parce que nous sommes dans l’utopie imaginée par l’auteur et que la vérité fait bien souvent mal et qu’il est difficile d’en affronter le reflet dans le miroir. Aude a aussi relu le roman, si elle avait énormément aimé la première fois car il s’agissait d’un sujet littéraire nouveau, elle s’est ennuyée lors de cette relecture qu’elle a qualifié de sympathique sans y avoir pris de réel plaisir. Enfin Claire a elle aussi relu le roman, elle est restée en accord avec sa première impression puisqu’elle n’avait pas aimé et que c’est toujours le cas aujourd’hui. Elle a eu des difficultés avec le style, ainsi qu’avec certains passages descriptifs de la famille. Ce roman reste de la science-fiction mais ne la touche pas, elle le trouve d’ailleurs déprimant.

En conclusion, les Lectrices se sont accordées pour dire que ce roman était moderne lors de sa parution en 1932 mais que la manière d’écrire a vieilli, aujourd’hui elles conseilleraient cette lecture mais à de jeunes lecteurs pour la découverte.

Puis, c’était au tour de Marjolaine de proposer 3 lectures :

  • « Là où chantent les écrevisses » de Délia Owens
  • « Fifi Brindacier » d’Astrid Lindgren
  • « Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler » de Luis Sepulveda

Au prochain Club, les Lectrices iront (virtuellement) « Là où chantent les écrevisses ».

la-ou-chantent-les-ecrevies

Enfin les Lectrices ont échangé leurs coups de cœur/griffe :

  • Claire : avis mitigé sur « La tempête des échos » de Christelle Dabos, « Winter » de Rick Bass
  • Magali : coups de cœur pour « Journal d’une femme adultère » de Curt Leviant, « Ecriture : mémoires d’un métier » de Stephen King
  • Sara : coup de cœur pour « La  nuit a dévoré le monde » de Martin Page
  • Aude : coups de cœur pour « Le passage » de Justin Cronin, « La reine du sud » d’Arturo Perez Reverte, « Etiquette & espionnage » de Gail Carriger
  • Marjolaine : coups de cœur avec « Mad » de Daphné du Maurier, « Sacrées sorcières » adapté en BD par Pénélope Bagieu, « Tout le bleu du ciel » de Mélissa Da Costa, « La petite faiseuse de livres » de Miya Kazuki
  • Sandy : coups de cœur pour « L’envers du décors » de Tatiana de Rosnay, « Tokyo vice » de Jake Adelstein, de griffe pour « Regarde » de Hervé Commère et mitigé pour « Un jour nouveau » de Jill Santopolo
  • Gwenaëlle : coups de cœur pour « Artemisia » d’Alexandra Lapierre, « La décision » d’Isabelle Pandazopoulos, « Préférence système » d’Ugo Bienvenu, « Mémoires d’un ouvrier » de Bruno Loth, et côté cinéma (avant mi-mars) « Notre-dame du Nil » d’Atiq Rahimi, « Birds of prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn » de Cathy Yan, « Dark Waters » de Todd Haynes

 

Les Lectrices vous invitent donc à rester chez vous, à prendre soin de vous et de vos proches, à lire bien entendu et vous disent à bientôt pour de nouvelles aventures !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :