1 commentaire

Club de Lecture du 26 octobre 2018

thumbnail

Si Axelle Red a chanté « Vendredi soir et aucune envie / Aucune notion de temps / L’impression que seule l’ennui / Me passionne pour l’instant » il n’en allait pas de même pour les Lectrices qui, au contraire, avaient très envie de se retrouver et surtout pas l’intention de s’ennuyer !

En échangeant tout d’abord autour de la lecture du mois : « Frankenstein » de Mary Shelley.

Frankenstein

Cette lecture avait été proposée par Marjolaine, il s’agissait pour elle d’une relecture de ce roman gothique qui l’a tout autant fascinée et (je cite) « bouleversifiée » que la première fois. Elle a beaucoup aimé la créature, le fait qu’elle n’a pas de prénom, qu’elle a été créée puis abandonnée et qu’elle devient un monstre par la suite. Cette lecture lui a rappelé Jean-Jacques Rousseau. Son seul bémol va à l’artifice littéraire utilisé en début de roman qui ne lui a pas plu. Marjolaine a adoré cette relecture de ce roman écrit par une jeune femme qui la laisse toujours aussi émue.

Sandy a pour sa part été (je cite) « très très » agréablement surprise (et ça a fait « très très » plaisir à Marjolaine aka la chef tyrannique), elle ne s’attendait pas à ça et a trouvé le roman extrêmement bien écrit, avec du style et de la fluidité dans l’enchaînement du récit. Elle a particulièrement aimé la partie où le monstre se raconte : il parle de ce que vit un bébé sans pouvoir le raconter.  Elle a été touchée par cette créature qui est en apparence un monstre mais quelqu’un de bon, et dont le fond se met à refléter le souhait de la société à son encontre.

Sara n’a lu que quelques pages du roman car (je cite) « la rentrée littéraire m’a tuée », mais elle le lira d’ici quelques temps.

Quant à Gwenaëlle, elle s’est demandée au début de sa lecture si elle ne s’était pas trompée de livre car elle ne s’attendait pas à cela. Elle a découvert ce classique sur le tard et a été surprise de constater qu’il était loin de l’imagerie populaire et que l’on en colportait tout et n’importe quoi (elle était persuadée, comme Sandy, que la créature avait été faite avec le cerveau d’un criminel déterré d’un cimetière) : Frankenstein est le nom du créateur et non de la créature, celle-ci est jaune et non pas verte, elle est douée de parole etc. Elle a apprécié la mise en abîme du récit à travers trois narrateurs, ainsi que cette réécriture du mythe de Prométhée. En remettant le roman dans son contexte, le style est beau et novateur pour l’époque, d’autant que c’est écrit par une femme, elle a d’ailleurs apprécié le travail de Mary Shelley qui réussit à provoquer de l’empathie pour ses personnages : tour à tour Victor Frankenstein puis la créature, à tel point qu’elle est incapable de dire qui attire le plus sa sympathie (ou sa pitié); mais elle a trouvé que ce roman avait tout de même un peu vieilli.

Puis, en choisissant la lecture du prochain Club parmi les trois propositions de Gwenaëlle :

  • « Les hommes protégés » de Robert Merle
  • « Méridien de sang » de Cormac McCarthy
  • « L’annulaire » de Yôko Ogawa

C’est « Les hommes protégés » de Robert Merle qui a fait l’unanimité et sera donc lu pour le prochain Club.

les-hommes-proteges

Enfin, en papotant de tout et de rien (entre deux attaques de bagel), mais aussi sur les coups de cœur / de griffe des lectures, cinémas etc. du mois passé :

  • Sandy : coups de cœur pour « Moka » de Tatiana de Rosnay et « La délicatesse du homard » de Laure Manel;
  • Marjolaine : coups de cœur pour « Ses yeux bleus » de Lisa Hagensen, « Le jardin des secrets » de Kate Morton, « L’intérêt de l’enfant » de Ian McEwan, « Au bon roman » de Laurence Cossé (Déjà lu par le club en 2010/2011voici l’avis de Claire ), « Oh boy ! » de Marie-Aude Murail;
  • Sara : coups de cœur pour « L’intérêt de l’enfant » de Ian McEwan, « La vraie vie » d’Adeline Dieudonné, « Avec toutes mes sympathies » d’Olivia de Lamberterie, « La révolte » de Clara Dupont-Monod; et coups de griffe pour « Chien-loup » de Serge Joncour et « A son image » de Jérôme Ferrari;
  • Gwenaëlle : coups de cœur littéraires pour « Mes deux Allemagne » et « Vis, et sois heureuse, Ziska » d’Anne C. Voorhoeve, « La saison des feux » de Célest Ng et cinématographiques pour « BlackKklansman – J’ai infiltré le ku klux klan » de Spike Lee, « Les frères Sisters » de Jacques Audiard et « Girl » de Lukas Dhont.

Le mystère est encore complet pour la date et le lieu du prochain Club, mais une chose est sûre : les Lectrices se retrouveront pour de nouvelles aventures !

 

Publicités

Un commentaire sur “Club de Lecture du 26 octobre 2018

  1. Concernant Frankenstein, je suis plutôt de l’avis de Gwenaëlle et Marjolaine : le roman a vieilli, surtout l’exposition… Mais les faits décrits sont terribles. Et le roman de Mary Shelley avec d’autres a fondé le genre de la science fiction.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :