Poster un commentaire

Club de lecture du 26 novembre 2017

depositphotos_118504218-stock-illustration-oops-woman-oops-face-surprised

C’est à peu près ce que s’est exclamée la Scribe avant de rédiger  ce compte-rendu.

Oops, car elle a oublié de prendre une photo du Club du jour, elle a hésité entre poster une photo d’hiver pour être dans le thème du Club et la météo ou bien assumer son côté blonde, c’est le deuxième choix qui l’a emporté.

(La Scribe est désolée et vous présente ses plus plates excuses, enfin dans la mesure où elle arrive à aplanir ses parchemins)

Les Lectrices étaient donc réunies en ce jour pour parler météo, avec « Winter » de Rick Bass.

winter

(Et oui, bientôt les Lectrices feront la pluie et le beau temps sur les livres et la littérature en général, puis sur tout le reste car elles ont pour projet de dominer le monde.)

2792495507_1

En attendant, elles se sont donc isolées dans un chalet pour passer l’hiver dans le Montana.

Ah le Montana … les grands espaces … la nature … la liberté … les chevaux galopant dans les verts pâturages … Brad Pitt et Robert Redford … et « Winter » de Rick Bass.

ee27ab88-36f5-4efd-856e-a1cb19227c69

On a dit Rick Bass, pas Chuck Bass, ça c’est dans « Gossip Girl » mais le lien est tout trouvé, car Rick Bass et sa compagne ont choisi de quitter New-York pour passer l’hiver dans un endroit reculé du Montana, ce qui a donné lieu à ce journal.

C’était une proposition de Marjolaine, il s’agit d’une relecture et si elle avait trouvé ça intéressant à la première elle s’est un peu plus ennuyée à la deuxième. Elle a trouvé que certaines anecdotes se répétaient, que l’auteur aurait pu raconter d’autres choses sur sa vie dans ces conditions plutôt que d’insister sur les coupes de bois et le plaisir de regarder les animaux venir dans son jardin.

rudolphe-renne-pc3a8re-noel

(On parle d’animaux, Rudolphe vient donc nous faire un petit coucou sur le blog)

Marjolaine a globalement bien aimé ce livre, notamment sa forme de journal, c’est un roman d’ambiance qui a su lui plaire, même si c’est relecture a été un peu plus pénible.

Magali a déjà lu du Rick Bass, ses récits prenant place après celui-ci, et a eu un coup de cœur pour ce roman. Elle a eu l’impression de lire un fantasme personnel et a qualifié cette lecture de fulgurante. Ce récit lui a rappelé « Indian Creek » de Pete Fromm. Pour elle c’est donc un grand ouiiiiiiiii-nter.

(Elles sont en forme les Lectrices !)

Sandy a un avis plus mitigé, elle a trouvé ce livre moyen, même s’il se lit facilement. La forme du journal lui a plu, car cela permet d’être plongé dedans, elle a aussi aimé les descriptions des paysages, mais parfois c’est aussi un peu trop long. Certains détails l’ont marquée, particulièrement les descriptions de neige, elle s’est projetée dans le roman mais elle aurait aimé que cela aille plus loin.

Gwenaëlle partage ce ressenti, le livre se finit alors que l’hiver n’est pas achevé, elle aurait aimé un récit la conduisant jusqu’au printemps. Elle a toutefois beaucoup aimé cette lecture, c’est aussi une forme de fantasme personnel de tout quitter pour vivre au milieu de la nature. Elle a été un peu gênée par les répétitions sur les coupes de bois, qui n’ont pas été sans lui rappeler « La petite maison dans la prairie » et Charles Ingalls, mais elle a apprécié les très belles descriptions de paysages. Elle a qualifié ce récit de beau témoignage d’un retour aux sources et a prévu de lire d’autres romans de cet auteur.

Les Lectrices ont ensuite partagé leurs coups de cœur / griffe, et ce mois-ci il n’y a eu que des coups de cœur :

  • Magali : côté livres « Chanson douce » de Leïla Slimani, « Otages intimes » de Jeanne Benameur, « C’est le cœur qui lâche en dernier » de Margaret Atwood; côté films « Ça » d’Andres Muschietti, « Détroit » de Kathryn Bigelow, « A Beautiful Day » de Lynne Ramsay et pour finir l’exposition Anders Zorn au Petit Palais
  • Marjolaine : « La femme à la mobylette » de Jean-Luc Seigle, « Le rouge vif de la rhubarbe » d’Ardur Ava Olafsdottir, « Nos vies » de Marie-Hélène Lafon, « Point cardinal » de Léonor de Recondo
  • Sandy : « Nina » d’Alice Brière-Haquet Bruno Liance, « Antéchrista » d’Amélie Nothomb, « La face cachée de Ruth Malone » d’Emma Flint
  • Gwenaëlle : côté livres « Sexe et mensonges : la vie sexuelle au Maroc » de Leïla Slimani, « Elle s’appelait Tomoji » de Jirô Taniguchi, « Gen d’Hiroshima » de Keiji Nakazawa, et un intérêt pour « Bakhita » de Véronique Olmi; côté films « Détroit » et « A Beautiful Day », « Le musée des merveilles » de Todd Haynes, « La belle et la meute » de Kaouther Ben Hania, et si vous aimez la mode ou simplement pour le plaisir d’admirer de belles tenues l’exposition Dior.

Puis c’était au tour de Gwenaëlle de proposer trois livres pour le prochain Club :

  • « La chatte sur un toit brûlant » de Tennessee Williams
  • « Infidélités » de Vita Sackville-West
  • « L’héritage d’Esther » de Sandor Marai

Les Lectrices étant un peu hésitantes, elle avait une quatrième proposition :

  • « La femme du boulanger » de Marcel Pagnol

Les votes étant partagés c’est Gwenaëlle qui a tranché, la prochaine lecture sera donc « La chatte sur un toit brûlant », ça va donc miauler et promettre d’être caliente au prochain Club le 17 décembre !

la-chatte-sur-un-toit-brulant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :