1 commentaire

Club de lecture du 24 septembre 2017

IMG_1981

« On ira, où tu voudras quand tu voudras […] aux couleurs de l’été indien »

Et oui, c’est en ce superbe dimanche 24 septembre aux allures d’été indien que les Lectrices ont fait leur rentrée.

En petit comité, mais une rentrée riche en bavardages littéraires, cinématographiques, divers et variés, et pour commencer autour de « Bellefleur » de Joyce Carol Oates.

bellefleur

Voilà une lecture qui a soulevé de nombreuses discussions, un peu normal me direz-vous, quand il s’agit d’un roman de Joyce Carol Oates.

Cette lecture était une proposition de Magali, commençons donc avec son avis.

Magali a beaucoup aimé ce roman, premier d’une trilogie de romans gothiques de cette auteur (cette appellation vient d’ailleurs d’elle, parce qu’ils se situent en Amérique aux 19ème et 20ème siècles). Magali a particulièrement apprécié le jeu dans le temps qui permet de comprendre le présent, ainsi que le thème de la famille qui dépérit. Elle reconnaît qu’il faut le lire en prenant son temps.

Sara pour sa part a eu du mal à rentrer dedans, notamment du fait de mêmes prénoms sur deux générations. Elle a au final beaucoup apprécié sa lecture, grâce aux derniers chapitres, avec une montée de la détestation des personnages qui monte au fur et à mesure du déroulé pour se résoudre à la fin. Selon elle, on se rend compte à la fin de la construction complexe mais logique du roman. Elle a par contre trouvé dommage que l’épisode de la chambre fantomatique ne trouve pas d’explication.

Claire a été intéressée par la famille et ce qui lui est arrivé, elle n’a pas par contre pas été passionnée par les digressions de l’auteur qui cherche à choquer selon elle, en introduisant des notions comme l’inceste, la pédophilie, la zoophilie ; Claire reconnaît que Joyce Carol Oates a du style, un talent et a réalisé ici un travail ambitieux mais elle a été gênée par le côté un peu « too much ».

Gwenaëlle a, pour la première fois, abandonné avant la fin une lecture pour le Club. Pourtant elle a essayé par deux fois mais elle a reconnu qu’il fallait être disponible pour s’imprégner de l’histoire et des personnages, ce qui n’était pas son cas. Elle reproche à la construction un problème dans la temporalité, l’auteur partant sur une idée, la développant, puis revenant à son idée première. Elle reconnaît le style et la qualité de l’auteur mais a été surprise par la construction de ce roman qui diffère selon elle des autres lectures qu’elle a pu faire de cette auteur.

Les Lectrices ont ensuite parlé de leurs coups de cœur et/ou de griffe, au final il n’y a que des coups de cœur.

  • Magali : « Revenir de loin » de Marie Laberge, « Carthage » de Joyce Carol Oates, « Orgasme à Moscou » d’Edgar Hilsenrath, « La septième fonction du langage » de Laurent Binet, et côté films « Le Caire Confidentiel » de Tarik Saleh et « Patti Cakes » de Geremy Jasper
  • Claire : « Martin Eden » de Jack London, « La passe-miroir » de Christelle Dabos, « La tour des anges » de Philip Pullman, « Métaphysique des tubes » d’Amélie Nothomb
  • Sara : « Martin Eden » de Jack London,  » La servante écarlate » de Margaret Atwood, « American Gods » de Neil Gaiman
  • Gwenaëlle : « Voyage aux îles de la désolation » d’Emmanuel Lepage, « Un pays à l’aube » de Dennis Lehane, « La nuit des temps de René Barjavel, « La femme du gardien de zoo » de Diane Ackerman, et côté cinéma de gros coups de cœur avec « Okja » de Joon-Ho Bong, « Le Caire Confidentiel » de Tarik Saleh,  » 120 battements par minute » de Robin Campillo, « Dans un recoin de ce monde » de Sunao Katabuchi, « Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel, d’autres films marquants avec « Patti Cakes » de Geremy Jasper, « Les proies » de Sofia Coppola, « The Jane Doe Identity » d’André Ovredal, « Nos années folles » d’André Téchiné et pour conclure un énormissime coup de cœur pour la série « The Handmaid’s Tale »

C’était au tour de Sara de proposer trois lectures :

  • « La couleur de l’eau » de Kerry Hudson
  • « Peyton Place » de Grace Metalious
  • « La brève et merveilleuse vie d’Oscar Wao » de Junot Diaz

Et c’est ce dernier qui a retenu l’approbation des Lectrices, après un choix difficile car les trois romans plaisaient à toutes.

la-breve-et-merveilleuse-vie-d-oscar-wao

Le prochain Club aura lieu à une date et dans un lieu à définir.

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Publicités

Un commentaire sur “Club de lecture du 24 septembre 2017

  1. Ce qui est quand même très amusant, c’est qu’il y a plusieurs années de cela, nous avions lu « la Servante écarlate » pour le club et nous avions déjà proposé lors du compte-rendu d’enchaîner avec la lecture de « Bellefleur »… Même si la composition du club a évolué, on note certaines tendances dans le choix de nos lectures communes 🙂 https://clubdeslectrices.wordpress.com/2012/03/25/un-dimanche-avec-la-servante-ecarlate/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :