2 Commentaires

Club de lecture du 25 juin 2017

IMG_1730[1]

En ce dimanche 25 juin de l’an de grâce 2017, les Lectrices se sont données rendez-vous dans un parc à Bercy pour profiter du beau temps et discuter littérature autour de « Ce que je sais de Vera Candida » de Véronique Ovaldé.

ce-que-je-sais-de-vera-candida

Les Lectrices n’ont pas toutes eu le même sentiment à l’issue de cette lecture. Si Hermine, Magali et Gwenaëlle ont beaucoup aimé, Emilie en gardait elle aussi un souvenir plutôt positif, Sara a apporté pour sa part un avis plus mitigé tandis que Marjolaine n’a pas apprécié cette lecture.

Hermine a beaucoup aimé le style de Véronique Ovaldé qui rend l’histoire fluide alors qu’il est très étudié. Elle a apprécié l’atmosphère exotique et dépaysante, ainsi que le personnage de Vera Candida qui l’a touchée avec son histoire d’amour avec Itxaga.

Pour Magali, il s’agissait d’une relecture, et tandis qu’elle allait nous en dire plus, David Foenkinos est passé derrière nous. Après cette parenthèse « people littéraire », Magali a expliqué aux Lectrices avoir trouvé que ce roman proposait un bon traitement de la fatalité, que les personnages secondaires étaient bien construits, ce qui n’est pas toujours le cas dans les autres romans qu’elle a pu lire de cette auteur, qu’elle avait beaucoup aimé les effets dilatoires, que le titre portait bien la complexité du roman et que l’une de ses marottes étant de décortiquer les noms propres, elle s’était régalée avec celui de Vera Candida.

Gwenaëlle a beaucoup aimé l’histoire et le style, elle rejoint Magali sur le fait que les autres romans de cette auteur n’ont pas la beauté de celui-ci, et a été touchée par le personnage de Vera Candida et son destin. Elle a trouvé que ce roman s’inscrivait totalement dans la vague des romans sud-américains avec une dimension fantastique/magique, ce qui lui a rappelé un autre roman lu au Club : « Dans la ville des veuves intrépides » de James Canon.

Emilie a lu le livre il y a longtemps,  elle en garde un souvenir plutôt positif et avait aimé le style poétique sans complètement accrocher à l’histoire, les différents avis lui ont en tout cas donné envie de le relire.

Sara a mis du temps à rentrer dans le roman à cause de l’écriture, mais elle a accroché sur la dernière partie et aurait aimé en savoir plus sur le personnage de la grand-mère. Un avis mitigé par le début du roman et plus enthousiasmant pour la suite.

Enfin Marjolaine n’est pas rentrée dans le livre, elle a eu l’impression de lire une succession de faits divers glauques et n’a accroché ni à l’histoire ni aux personnages, d’autant qu’elle avait l’impression qu’Itxaga portait le nom du clavier Azerty d’ordinateur.

C’était Magali qui proposait trois « pavés » de l’été pour le Club :

  • « La septième fonction du langage » de Laurent Binet
  • « La montagne magique » de Thomas Mann
  • « Bellefleur » de Joyce Carol Oates

Et c’est Joyce Carol Oates qui a remporté à un poil près le plus de votes.

bellefleur

Les Lectrices sont ensuite passées à leurs coups de cœur/griffe.

  • Magali :  que des coups de cœur avec côté livres « Les raisins de la colère » de John Steinbeck, « Immensités » de Sylvie Germain, « La dernière fugitive » de Tracy Chevalier, film « L’amant double » de François Ozon, la série « La servante écarlate »
  • Marjolaine : des coups de cœur « L’oubli » d’Emma Healey, « Le fabuleux départ en Laponie de la famille Zoiseaux » de Jean-Marie Gouriau, « Le bureau du jardin et des étangs » de Didier Decoin, « Les réponses » d’Elizabeth Little et un coup de griffe pour « Le tour du monde du roi Zibeline » de Jean-Christophe Rufin
  • Hermine : des coups de cœur avec « Mourir sur scène » de Michel Bussi, « Un avion sans elle » du même auteur
  • Sara : des coups de cœur avec « Watership Down » de Richard Adams, le troisième tome de « La passe-miroir » de Christelle Dabos
  • Emilie : coup de cœur pour « L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante et le documentaire « A voix haute »
  • Gwenaëlle : coup de cœur pour « Dolores Claiborne » de Stephen King et pour deux films avec « L’amant double » et « La servante écarlate ».

Les Lectrices ont également profité de ce Club pour faire leurs au-revoir à Emilie qui part sous d’autres cieux mais continuera à suivre les péripéties littéraires des Lectrices. Emilie, bonne continuation pour la suite et « Lectrice un jour, Lectrice toujours ! ».

Le prochain Club aura lieu en septembre à une date restant à déterminer, les Lectrices vous souhaitent donc un bel été !

Publicités

2 commentaires sur “Club de lecture du 25 juin 2017

  1. Merci pour vos avis que je lis toujours avec curiosité et plaisir. Bonnes lectures…

  2. Bonjour,

    Je vous résume mon dernier mail avec ce court avis de lecture. Ce que je sais de Vera Candida » est un roman facile à lire, avec un style original. L’histoire est glauque et certains personnages antipathiques. « Billythekid » est le plus sympathique à mon sens Effectivement j’ai eu la même pensée que Gwen : il y a des points communs avec « Dans la ville des veuves intrépides » de James Canon.
    Une lecture originale que j’ai doublé avec le livre audio, et je dois dire que la performance de la comédienne lectrice voix off était très plaisante et remet bien le texte en mémoire.
    Bonnes vacances et bonnes lectures estivales !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :