1 commentaire

Club de Lecture du 22 janvier 2017

img_0875

En ce dimanche 22 janvier de l’an de grâce 2017, les Lectrices se sont retrouvées pour fêter Noël, se souhaiter (et vous souhaiter) une Bonne année 2017, et pour parler littérature autour de « Shirley » de Charlotte Brontë.

9780141439860fs

Pour l’anecdote, il faut savoir qu’au moment de la parution de ce roman, le prénom Shirley était masculin, or Charlotte Brontë l’ayant attribué à une femme il est depuis devenu féminin.

Les Lectrices ont été unanimes sur au moins un point : ce roman est long, met du temps à démarrer, si bien que certaines ne l’avaient pas encore fini tandis que d’autres ont eu un peu de mal à en venir à bout. L’autre point d’accord est que ce roman n’a ni la beauté ni la puissance de « Jane Eyre » du même auteur.

Claire s’est beaucoup ennuyée, le côté gothique de « Jane Eyre » lui a manqué, si elle a trouvé le personnage de Shirley moderne elle a été gênée par celui de Louis et a trouvé que cela manquait d’une sorte de profondeur psychologique.

Marjolaine, quant à elle, a trouvé le personnage de Caroline, jeune femme dont la seule occupation est d’attendre l’amour, complètement cliché. Elle a précisé qu’une version filmée lui plairait peut-être plus.

Contrairement à Magali et Gwenaëlle qui, une fois les cent à cent cinquante premières pages passées ont pris plaisir à l’ambiance décrite ainsi qu’aux personnages savamment amenés par l’auteur au fur et à mesure de l’intrigue. Ainsi, Shirley n’apparaît qu’après le premier tiers du roman, tandis qu’il faut attendre les cent dernières pages pour voir celui de Louis, les personnages principaux comme secondaires ont donc toute leur place.

Magali a particulièrement aimé ce roman pour le croisement qu’il représente entre les romans sociaux d’Elizabeth Gaskell et le cynisme de Charlotte Brontë.

Gwenaëlle a pour sa part qualifié le livre de belle peinture des mœurs sociales et du début du féminisme au 19ème siècle.

Car si « Shirley » n’a « ni la force de « Jane Eyre » ou de « Rebecca » » comme l’a dit Emilie, il n’en demeure pas moins qu’on y retrouve tous les thèmes chers et centraux de l’oeuvre de son auteur : le rôle et la place des femmes dans la société de cette époque et le plaidoyer pour les éduquer.

Emilie n’avait pas encore achevé sa lecture mais elle aime ce type de roman d’ambiance écrit avec la psychologie et les techniques romanesques du 19ème siècle, un style désuet mais charmant.

Il faut noter également que quelques Lectrices ont été prises d’un fou rire lors de cette lecture avec un passage digne d’une célèbre réplique de cinéma devenant cette fois-ci : « Caroline, je suis ta mère ».

C’était au tour de Marjolaine de proposer  trois livres pour le prochain Club :

  • « Beignets de tomates vertes » de Fannie Flagg
  • « Les suprêmes » d’Edward Kelsey Moore
  • « Les cloportes » de Jules Renard

Au prochain Club, les Lectrices parleront donc livre mais aussi cuisine puisque c’est « Beignets de tomates vertes » qui a été retenu.

beignets-de-tomates-vertes

Les Lectrices ont également partagé leurs coups de cœur/de griffe :

  • Magali : quatre coups de cœurs littéraires avec « Martin Eden » de Jack London, « Le goût du bonheur » de Marie Laberge, « A l’orée du verger » de Tracy Chevalier, « Les âmes et les enfants d’abord » d’Isabelle Desesquelles;
  • Claire : deux coups de cœur très différents avec le fantastique « A la croisée des mondes » de Philip Pullman et le Goncourt 2013 narrant une vaste escroquerie au lendemain de la Première Guerre Mondiale « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaître;
  • Marjolaine : que des coups de cœur là aussi avec « Une vie entre deux océans » de Margot Stedman, « La vengeance des mères » de Jim Fergus, un roman jeunesse « Amandine Malabul, sorcière maladroite » de Jill Murphy et pour finir un manga « Arte » de Kei Ohkubo;
  • Emilie : un coup de cœur littéraire avec « Ecoutez nos défaites » de Laurent Gaudé;
  • Gwen : la lecture de Shirley l’ayant bien occupée elle a commencé à relire la saga « Harry Potter » de J. K. Rowling, en Français cette fois-ci et toujours avec plaisir, et a partagé deux coups de cœur cinéma : « Premier contact » de Denis Villeneuve et « Manchester by the sea » de Kenneth Lonergan.

Le prochain Club aura lieu le 26 février à 14 heures, dans un lieu restant à déterminer.

 

Advertisements

Un commentaire sur “Club de Lecture du 22 janvier 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :