7 Commentaires

Club de Lecture du 17 janvier 2016

IMG_0317

(La scribe est ravie de vous présenter ses notes et son parquet … elle a oublié de prendre une petite photo au Deylan pour illustrer le compte-rendu.)

C’est au Deylan que les Lectrices se sont retrouvées en cette froide journée de janvier, pour se souhaiter une bonne année et échanger autour de « La veuve » de Gil Adamson.

Et si le climat extérieur était froid rassurez-vous, les échanges étaient chaleureux !

Les Lectrices ont tout d’abord accueilli Caroline dont c’était la première venue au Club, bienvenue Caroline !

Puis, les discussions ont eu lieu autour de « La veuve » de Gil Adamson (le livre, pas la-dite veuve qui n’était pas présente parmi nous, quoi qu’elle a bien alimenté les débats).

9782267020281

Les Lectrices ont eu des avis différents sur ce livre.

Dans la team pro-veuve il y a Magali, Anelise et Hermine.

Magali, dont ce livre était la proposition qui avait été retenue du dernier Club, a adoré ce roman et l’a lu en une après-midi. Elle a trouvé remarquable la façon dont l’auteur décrit la culpabilité de l’héroïne dont l’identité est amputée, elle-même étant présentée presque comme un fantôme. Magali a d’ailleurs noté que le prénom de la veuve, Mary, n’était donné que peu souvent et toujours par d’autres personnes que l’héroïne. Magali a particulièrement aimé le pays (Canada) qui change, ainsi que les personnages secondaires, tous atypiques et remarquables. Elle a aussi été touchée par l’importance de la Bible et la façon dont elle est traitée. Magali a aimé la force de caractère du personnage de Mary ainsi que son côté féministe, qui tient d’ailleurs plus de la survie que du féminisme selon ses dires.

Anelise quant à elle a eu du mal à rentrer dans le livre, mais comme elle voulait savoir pourquoi cette femme a tué son mari elle a continué et a fini par s’attacher à Mary, un personnage qui se révèle fort alors qu’elle n’était pas faite pour cette vie-là. Elle a noté que la plupart des personnages ont du respect pour elle. Anelise a particulièrement apprécié les descriptions de la nature qu’elle qualifie de magistrales, ainsi que le personnage tourmenté de William Moreland, aka le Coureur des Steppes.

Hermine a adoré ce livre et a eu un gros coup de cœur pour « le personnage de William Moreland qui a épousé sa solitude » (je cite, c’est tellement beau) et qui tombe sur Mary, cette femme qui va s’adopter à son mode de vie (oui, Hermine a un petit « crush » sur William Moreland), un personnage que notre Lectrice a trouvé extraordinaire. Hermine a aimé les flashbacks, elle a trouvé qu’ils ressemblaient à une époque lointaine par rapport à la vie présente de la veuve, alors que ce n’était pas le cas.

A ce moment du compte-rendu il m’apparaît essentiel de partager avec vous une information capitale, ou plutôt une confession de Magali, qui n’a donc cessé de penser à la chanson « Libérée, délivrée » tout au long de sa lecture.

Comme les Lectrices sont généreuses, nous partageons avec vous ce moment musical !

(Ne me remerciez pas …)

Dans la team veuve-mitigée il y a Claire, Marjolaine, Sandy et Gwenaëlle.

Marjolaine aurait préféré voir cette histoire en film plutôt que de la lire. Elle l’a lue car elle souhaitait notamment savoir pourquoi Mary avait tué son mari mais elle avait envie de voir ce personnage se poser, refaire sa vie, ce qui n’est finalement pas le cas dans le récit. Marjolaine attendait autre chose à la fin, elle qualifie cette lecture de silencieuse et en demi-teinte, tout en ayant trouvé l’écriture belle mais dure.

Claire est elle aussi mitigée sur sa lecture. Elle a trouvé qu’il manquait quelque chose, la fin l’a frustrée, mais elle a trouvé que l’univers décrit était rude mais bien rendu. Elle a bien aimé les personnages secondaires mais là aussi elle a été frustrée car certaines relations sont survolées. Claire a pensé au « Livre de Dina » avec ce personnage féminin fort et l’importance de la Bible, elle a trouvé ça touchant mais que cela faisait aussi redite. Elle aussi verrait bien ce roman adapté au cinéma. Pour Claire ce fut une lecture vraiment frustrante mais atypique.

Sandy est ressortie mitigée de sa lecture, mais plus avec un côté positif que négatif. Elle a failli l’arrêter car elle a eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, elle a fini par accrocher au personnage de Mary par sa force, par son passé, et pour savoir pourquoi elle avait tué son mari et ce qu’elle allait devenir. Elle a noté un fort décalage entre le passé, raconté sous la forme de flashbacks, et le présent de la vie de Mary.

Gwenaëlle a elle aussi pensé au « Livre de Dina » et a comparé les deux personnages féminins (Mary lui apparaissant comme plus fade que Dina), cela a été plus fort qu’elle. Elle a eu du mal à s’attacher au personnage de Mary, notamment car elle quasi systématiquement désignée par le terme « la veuve » et qu’elle a trouvé que cela n’aidait pas à créer une empathie entre le lecteur et ce personnage. Finalement, Gwenaëlle a constaté qu’elle ne s’attachait pas au personnage de Mary lorsque celle-ci était seule par contre ce n’était plus le cas lorsqu’elle était en interaction avec d’autres personnages.  Elle a continué la lecture de ce livre car elle trouvait le style très beau, tout comme les descriptions de paysage, et souhaitait savoir pourquoi Mary avait tué son mari et ce qui allait se passer entre elle et le Coureur des Steppes. Si Gwenaëlle ressort mitigée de sa lecture elle reconnait que Gil Adamson est une auteur avec du potentiel.

Dans la team quasi anti-veuve il y a Caroline.

Caroline n’a pas trop aimé ce roman, les descriptions ne lui ont pas parlé, elle a trouvé le style très rude et abrupt, elle a donc eu du mal à s’accrocher. Elle s’est également demandé comment un livre aussi rude avait pu être tiré d’un poème. Elle n’a pas trouvé le personnage de la veuve attachante, elle est très rude elle aussi et elle l’a même trouvée désagréable, estimant qu’elle ne se définissait que par son veuvage et les personnages qui l’entourent. Caroline a eu l’impression que cette veuve était une entité vague qui se construisait au fur et à mesure de ses contacts, mais elle a aimé le côté initiatique du roman.

 

C’était au tour de Gwenaëlle de proposer trois livres :

  • « Métamorphoses d’un mariage » de Sándor Márai
  • « Le mépris » d’Alberto Moravia
  • « L’horloge sans aiguilles » de Carson McCullers

C’est « Le mépris » qui a été retenu et fera l’objet des discussions du prochain Club.

9782290335062

Enfin, les Lectrices ont partagé leur coup de cœur/coup de griffe du mois précédent :

  • Sandy : « Millénium 4 – Ce qui ne me tue pas » de David Lagercrantz – coup de griffe
  • Claire : « La meilleure d’entre nous » de Sarah Vaughan – coup de cœur
  • Marjolaine : « Seul sur Mars » d’Andy Weir – coup de cœur
  • Magali : « La veuve » de Gil Adamson, « La tente rouge » d’Anita Diamant, « Victor Hugo vient de mourir » de Judith Perrignon, « L’arbre du pays Toraja » de Philippe Claudel – coups de cœur
  • Hermine : « Bain de lune » de Yanick Lahens – coup de cœur
  • Caroline : « 22/11/63 » de Stephen King – coup de cœur
  • Anelise : « Un bonheur inattendu » de Lucy Clare – coup de cœur
  • Gwenaëlle : « Prendre Gloria » de Marie Neuser – coup de cœur

 

Le prochain Club des Lectrices aura lieu le 28 février 2016, dans un lieu restant à définir.

Les Lectrices vous souhaitent/re-souhaitent une bonne année 2016, notamment riche en découvertes littéraires !

Publicités

7 commentaires sur “Club de Lecture du 17 janvier 2016

  1. Notons que vous avons été particulièrement appliquées : pas de digressions, ni de fous rires !

  2. Bonjour

    Je n’ai pas reçu l’info concernant le lieu et l’horaire de la réunion de janvier.

    Merci de me les communiquer.

    Bonne journée

    ________________________________

    • Bonjour Marlène pardon pour le délai de réponse,en fait nous convenons du lieu parmi les membres du club mensuellement … Et pour le moment nous sommes au complet. Désolée. Si vous cherchez toujours un club de lecture sur Paris, vous pouvez lire notre billet à ce sujet.
      Bien cordialement,
      le CDL

  3. Bonjour, vous reste t il de la place pour intégrer le club ? Je vous remercie par avance.
    Cordialement
    Céline

  4. Bonjour, j’habite à Paris et je cherche un club de lecture. Serait-il possible de rejoindre le vôtre ? Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement. Marine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :