3 Commentaires

Portrait de Gwenaelle en lectrice

C’est au tour de Gwenaëlle de se dévoiler avec notre questionnaire.
Avatar– Quel est le livre que vous n’avez jamais pu finir ?

Ils sont peu nombreux, je n’abandonne pas facilement, si bien que je m’en souviens très bien. Il y a trois livres que je n’ai jamais pu finir mais ce n’est pas pour autant que je ne les relirai pas.

« A la recherche du temps perdu » de Marcel Proust : celui-là je ne suis pas prête de le relire, je n’arrivais pas à en lire plus de trois à quatre pages par jour, j’ai fini par abandonner. Aucun atome crochu avec l’histoire, les personnages et le style de Marcel Proust.

« Vérité » d’Emile Zola : aussi surprenant que cela puisse paraître, j’ai abandonné un livre d’Emile Zola. J’ai essayé de m’accrocher mais il n’y avait rien à faire, je n’ai pas accroché à l’histoire, le seul souvenir que j’en garde est qu’elle était très lente et longue à se mettre en place. C’est la première fois que j’abandonnais un livre de cet auteur, j’essaierai de le relire.

« Voyage au bout de la nuit » de Louis Ferdinand Céline : j’ai commencé à lire ce livre à un moment qui n’était pas propice pour apprécier le style de l’auteur. Je ne l’ai pas fini mais je le relirai et le terminerai.

– Quel est le livre que vous emporteriez sur une île déserte ou en cas d’incendie ?

Je n’ai jamais testé mais pour esquiver la réponse : une liseuse fonctionnant à l’énergie solaire (le problème de l’électricité sur l’île est réglé) et contenant a minima mille ouvrages (seule sur une île le temps risque d’être long), cette réponse étant aussi valable en cas d’incendie.

– Quel est le livre qui vous aide à vivre ?

La lecture faisant partie de ma vie et de mon quotidien, toutes les lectures ou presque peuvent être sources d’inspiration.
Néanmoins il y a un livre qui peut m’aider dans la vie : la Bible. Un jour où ça allait moyen une amie m’avait conseillé de lire certains passages qui
m’aideraient certainement, elle ne s’était pas trompée et depuis il m’arrive d’en lire certains passages.
C’est une lecture à la fois apaisante, source de réconfort, et même si ce texte ne contient pas la solution à tous les problèmes il pousse au moins à la réflexion et à trouver des solutions par ses propres moyens.

– Quel roman auriez-vous aimé écrire ? Ou celui qui vous a découragé de devenir écrivain ?

Difficile de n’en citer qu’un.
J’aurais aimé écrire « Jane Eyre » et « Les Hauts de Hurlevent » pour la maîtrise de l’histoire, des personnages et la puissance qui se dégage de ces deux romans ; et « Suite française » d’Irène Némirovsky pour le style littéraire et la justesse des caractères des personnages et des situations.
Aucun roman ne m’a (encore) découragée de devenir écrivain, c’est comme la petite souris et le Père Noël, j’y crois !

– Quelle est la première lecture vraiment importante, celle qui a provoqué le déclic, si vous avez toujours aimé lire ou pas, votre premier souvenir de lectrice ?

Petite mes parents me faisaient la lecture, j’ai donc des souvenirs des aventures de Bussy l’ours et de son ami le chien bleu Bello.
Après j’ai toujours été une grande lectrice, l’un des premiers livres qui m’a marquée en étant jeune est « Les malheurs de Sophie » de la Comtesse de Ségur. Je garde d’ailleurs une tendresse particulière pour cette auteur, tout comme pour la série « Flicka » de Mary O ‘Hara et « Les quatre filles du docteur March » de Louisa May Alcott.

– Quel personnage de roman serait le plus proche de votre personnalité ?

Aucun, c’est un mélange de plusieurs personnages féminins ou masculins.

– Quel personnage de roman auriez-vous aimé être ?

Il faudrait tous les mettre dans un shaker, secouer et voir le personnage qui en sort. J’aimerais être un mélange de tous les personnages.

– Quel est votre auteur fétiche ?

Je n’ai pas un auteur fétiche mais plutôt des auteurs « coup de cœur », particulièrement les sœurs Brontë et Daphné du Maurier.

– Quel est le chef-d’œuvre « officiel » qui vous gonfle ?

« Madame Bovary » de Gustave Flaubert, je l’ai lu en seconde et je n’ai pas du tout aimé. Je n’apprécie pas comme personnage Madame Bovary, trop molle et manquant de caractère à mon goût, j’ai été soulagée d’arriver à la fin qui est sans doute le seul moment avec un tantinet « d’action ».

– Quel est le livre, unanimement jugé mauvais, que vous avez « honte » d’aimer ?

Je n’ai pas honte d’aimer une lecture, je les assume totalement. J’aime assez le style d’Anna Gavalda, ce n’est pas du français pur mais ça se lit facilement, et puis elle a le mérite de mettre dans ses romans des personnages authentiques, proches de chaque lecteur et dans lequel il peut facilement s’identifier. Ici pas de grande histoire rocambolesque ou de personnages stéréotypés (beaux, riches etc.), juste des personnages lambda que l’on peut croiser dans la vie de tous les jours et qui parfois enchaînent les galères.
De temps en temps, ça fait du bien de se lire dans un livre. En plus, Anna Gavalda est une auteur abordable et qui prend du temps avec ses lecteurs, un bon point pour elle.

– Quel livre aimeriez-vous faire découvrir au monde entier ?

Ca change régulièrement !
Du côté de mes lectures marquantes de 2012 ça serait « Notre-Dame du Nil » de Scholastique Mukasonga.

Retrouvez Gwenaëlle sur son blog

Publicités

3 commentaires sur “Portrait de Gwenaelle en lectrice

  1. Je te rejoins tout à fait sur le livre qui t’aide à vivre !
    Et s’agissant de Mme Bovary, je ne dirai pas qu’elle manque de caractère, plutôt qu’elle manque de force de caractère.. 😉
    A bientôt.

  2. Moi aussi je n’ai pas pu dépasser les premières pages de Voyage….
    Contente de te découvrir ici avant dimanche prochain 😉

  3. […] Le compte-rendu de Claire (présente au salon vendredi 22 et samedi 23 mars).Je me suis concentrée sur les expositions et les liens entre littérature, BD et cinéma. J’ai été gâtée avec Spirou, le pianocktail de l’Écume des jours, Titeuf et Superman. Vendredi, j’ai visité le salon en compagnie de Marjolaine et j’ai retrouvé Lili, George (en pleine interview) et Sophie (Miss Bouquin) en soirée. Le lendemain, rendez-vous informel avec les trois mousquetaires de la lecture que je viens de citer – mais aussi Gwenaëlle. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :