4 Commentaires

Le club s’est réuni le 27 mars !

Au programme différents écrits de Françoise Sagan : Des bleus à l’âme (roman-essai-récit), Aimez-vous Brahms (roman), La petite robe noire et autres textes (recueil d’articles et divers textes).

A retenir pour ces lectures.
La disposition dans laquelle on lit Sagan est importante pour l’apprécier. En effet, l’écriture semble simple, si simple que si on la lit avec trop de détachement, on peut passer à côté de certaines subtilités, car même si l’écriture est simple, elle n’en est pas creuse pour autant.

Erreur à éviter donc, lire Aimez-vous Brahms en même temps qu’un autre pavé, Mon nom est rouge d’Oran Pamuk pour ne pas le citer (!).
C’est l’expérience malheureuse qu’a fait Sandra et qui fait qu’elle n’a pas réussi à s’imprégner du roman.
Il faut dire et tout le monde s’est accordé là dessus, c’est un livre qui se lit vite et qui nous dresse un portrait de femme des années 60 un peu daté. C’est aussi le portrait d’une époque et d’un certain milieu qui peut laisser un peu indifférent (la bourgeoisie). Avec le sentiment que cette histoire est d’un côté assez proche de nous et qui en même temps nous semple complètement décalée par rapport à aujourd’hui.
Par contre, ce qui n’est pas daté, c’est l’histoire d’amour qu’elle raconte et qui malheureusement est toujours une réalité : un homme volage qui refuse de s’engager, une femme qui attend un peu désespérée. Pour cela, le livre est assez nostalgique. Nostalgie qu’Anne-Claire a fortement ressenti car elle s’est rappelée à sa lecture, le film tiré du livre avec Ingrid Bergman, Antony Perkins et Yves Montant.
Avis de George – Avis de Delphine – Avis de Violette

Des avis différents autour de Des bleus à l’âme qui a été bien plus apprécié. En effet, la forme du livre est originale, l’alternance du roman et du récit sur le roman, le roman ne servant au fond que de prétexte à Sagan pour nous confier ses états d’âme. C’est donc un livre bien plus personnel et plus profond que Aimez-vous Bramhs avec au centre entre autre ses réflexions sur la difficulté d’écrire, la dépression. Et toujours avec le sens de l’humour légendaire de Sagan. Ecrit en 1972, soit 13 ans plus tard que Aimez-vous Brahms, on sent que la légèreté des débuts tend à disparaitre.
Avis d’Anouchka -avis de Ilse  – avis de Claire – avis de George – avis de Violette – avis de Delphine

Enfin, la lecture de La petite robe robe noire a été jugée très agréable. On y découvre des beaux portraits de personnalités de la mode ou du cinéma. Une autre façon de découvrir Sagan, bien sûr plus anecdotique.
Avis de Delphine
 ——————————–
Propositions de lecture pour le 1er mai : deux auteurs japonais
Après le tremblement de terre, Haruki Murakami (nouvelles)
Les années douces, Hiromi Kawakami

Publicités

4 commentaires sur “Le club s’est réuni le 27 mars !

  1. Alors, pour celles qui n'auraient pas encore vu le film, je le conseille vraiment en V.O. ! (sous-titré bien sûr)
    Mlle Ilse

  2. je ne pense plus qu'à revoir ce film depuis ! merci et bravo pour ton compte-rendu, je suis d'autant plus épatée que tu avais bien peu pris de notes hier 😉 !

  3. J'ai lu « Des bleus à l'âme » et j'ai beaucoup apprécié. Ma prochaine lecture de cette auteure est normalement « Toxique » après je verrais bien ce qui me tente…
    Anne (De poche en poche)

  4. A signaler un article sur Mlle Hiromi K dans le dernier Telerama !(reçu 13 avril 2011)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :